Michelbach-le-bas

Situation
Situation
Photos village et alentours
Commune
Commune
Sapeurs pompiers
Histoire
Histoire
Chronologie
Photos anciennes
Chemin de fer
Guerres -
Documents histoire
Cartes anciennes
Chronologie
Associations
Associations
Associations
Associations
Associations
Tourisme
Associations
AGENDA
Mur
Contact2

Site personnel

créé en 2001

m. à j. 2016

Michelbach-le-bas

Utilisez le curseur pour faire défiler le texte

Notre région dans le Saint-Empire romain germanique, de 962 à 1806

Cliquez pour agrandir

Expansion de l'Empire Francs de 481 à 814

Cliquez pour agrandir

Utilisez le

curseur pour

la suite du texte

La France en 1477

Cliquez pour agrandir

Document de 1788

Cliquez pour agrandir en pdf

A propos de l'évolution de l’espérance de vie en France


L'espérance de vie a presque doublé au cours du vingtième siècle


Au milieu du XVIIIe siècle, la moitié des enfants mouraient avant l'âge de 10 ans et l'espérance de vie ne dépassait pas 25 ans. Elle atteint 30 ans à la fin du siècle, puis fait un bond à 37 ans en 1810 en partie grâce à la vaccination contre la variole. La hausse se poursuit à un rythme lent pendant le XIXe siècle, pour atteindre 45 ans en 1900. Pendant les guerres napoléoniennes et la guerre de 1870, l'espérance de vie décline brutalement et repasse sous les 30 ans.


Au cours du XXe siècle, les progrès sont plus rapides, à l'exception des deux guerres mondiales. Les décès d'enfants deviennent de plus en plus rares : 15% des enfants nés en 1900 meurent avant un an, 5 % de ceux nés en 1950 et 0,4 % (4,4 pour mille exactement) de ceux nés en 2000. La hausse de l'espérance de vie se poursuit grâce aux progrès dans la lutte contre les maladies cardio-vasculaires et les cancers. En 2000, l'espérance de vie en France atteint 79 ans, et elle dépasse 80 ans en 2004.


 Le graphique ci-contre, présente l'évolution de l'espérance de vie à la naissance en France, de 1740 à 2005. L'axe horizontal couvre les 250 dernières années, depuis le milieu du XVIIIe siècle. L'espérance de vie calculée pour une année représente la durée de vie moyenne d'un groupe de personnes qui seraient soumises, âge après âge, aux conditions de mortalité de l'année : entre la naissance et le premier anniversaire, elles connaîtraient le risque de décéder des individus de moins d'un an cette année-là, entre 1 et 2 ans, le risque de décéder des enfants de cet âge la même année, etc.


L'espérance de vie est exprimée en années. Elle est souvent calculée séparément pour chaque sexe. Ici, par souci de simplicité, l'espérance de vie est représentée pour hommes et femmes confondus.




Les sources

« France, 2004 : l'espérance de vie franchit le seuil de 80 ans » (Gilles Pison, Population & Sociétés, 410, INED, mars 2005)L’espérance de vie en France

Année

Événements (Pays - Région - village)    

 

Synonymes du toponyme de Michelbach-le-Bas - Bas Michelbach, Inferiori Michelbach, Inf. Michelbach, Nidermichelbach, Niedermichelbach, Nider Michelbach, Nid. Michelbach, N'michelbach                                                            

IVe siècle.

ARGENTINENSIS (Strasbourg - Bas-Rhin) : Évêché créé dans la première moitié du IVe siècle.

1483

Charles VIII

1492

La météorite d'Ensisheim (Haut-Rhin)  tombée le 7 novembre 1492  a longtemps été la météorite la plus " ancienne " du monde.

1498

Louis XII

1515

François I

1547

Henri II

1559

François II

1560

Charles IV

1574

Henri III

1576

Carte ancienne: elsass_daniel_speckel_1576_basel_mulh

1584

Borne datant de 1584, située au lieu-dit Fichthag.

Séparant autrefois les bans des communes de Hésingue et Michelbach-le-Bas,

elle présente  les armoiries de l'abbaye de Murbach, côté Hésingue 

et celle des Habsbourg, côté Michelbach-le-Bas  Borne datant de 1584, située au lieu-dit Fichthag.

1589

Henri IV

1610

Louis XIII

1630

Carte ancienne: Alsatia_superior_Mercator_1630_grand

1674

Louis XIV

1650

Carte ancienne: Carte_Basel_Suntgow_Johansson_1650

1676

Extrait C.D.H.F: "...Enfin, pour clôre ce tour d'horizon des MUNCH-MUNCK, signalons la présence en 1676 à Bâle de Jean, Steffan et Roman MOENCH d'Attenschwiller, Caspar MöNCH de Hombourg, Jean-Georges MOENCH de Michelbach-le-Bas et Jean-Michel MOENCH de Hégenheim"

1715

Louis XV

1754

Carte ancienne: Alsace_Vaugondy_1754_gd

1759

"VACKEO curé district de Colmar domicilié à Soultzmatt

WACKER Jean Népomucène, né le 29.12.1759 à Michelbach le Bas, fils de Nicolas « Meyer » et de Anne-Marie GOEPFERT, décédé en 1824 à Kappelen" (Extrait des ADHR cote L 118)

1774

Louis XVI

1788

Procès verbal pour la nomination de la municipalité (Elections du "Sieur Schicklin Michel" Syndic de l'assemblée municipale)

1789

306 habitants

1792

Robespierre…

1795

Directeurs : Barras…

1799

Bonaparte

1800

Construction de l'Eglise (1800-1805) Jean-Christophe RUNSER  (Maire)                                                                                                      

1804

Napoléon I

1811

Etablissement du 1er cadastre

1814

Louis XVIII Joseph SCHICKLIN (Maire)

1818

Jean Bubendorff (Maire)

1819

EGLISE - annexe de Nieder Ranspach  - Demande de détachement de Nieder Ranspach et projet de construction d'un presbytère

1820

Joseph SIMON (Garde champêtre)

1821

Jean BUEBENDORFF  (Maire)

1824

Charles X

1830

Louis-Philippe I D'abord dépendante de Ranspach-le-bas, la commune redevient paroisse sous le patron "St.Théodore"

1831

ANTOINE BUBENDORFF

1834

M. LECHMANN Marc de Bourgfelden 24 ans (Instituteur) remplace  M. WEISS Michel (Instituteur non officiel) 

1836

Recensement de la population: Sexe masculin: Garçons: 116  personnes

                          Hommes mariés :   52 personnes                          

                          Veufs:  9 personnes       

Sexe féminin:    Filles : 124  personnes

                          Femmes mariées : 52   personnes

                          Veuves: 18 personnes 

                          TOTAL     : 371  habitants

1848

Louis Napoléon Bonaparte Jean WICKY (Maire)                                        

1852

Napoléon III Antoine SCHICKLIN (Maire) REICH Augustin, barbier,  né à Michelbach-le-Bas en 1826 fait une demande pour Migrer aux USA à Buffalo - Selon les recherches effectuées par son déscendant Mr. REICH Michel, il a bien obtenu son passeport pour Buffalo(USA) en 1852, mais aucun acte d’enregistrement, d’embarquement ou de départ trouvé, en revanche, son acte de décès. Il est mort à Hésingue (68) le 09.04.1870 étant cordonnier et célibataire. A noter que son frère Louis REICH est aussi cordonnier à Hésingue.


                                                                                                   

 1855

M. SCHMITT (Curé)

1856

SIMON KETTERLIN Marie-Louise âgée de 46 ans en décembre 1856, née à Michelbach-le-Bas (pour rejoindre son mari) accompagnée par ses fils 13 ans et 7 ans, ses filles 14 ans,12 ans et 10 ans sont Migrants à ERIE - pour rejoindre son mari 

1859

Migrant : Amérique - Matthias MULLER

1870

Gouvernement provisoire

1871

Adolphe Thiers (Président)


Après la défaite de 1871, le Haut-Rhin fut annexé par l’Allemagne (traité de Francfort), sauf la partie française qui deviendra le Territoire de Belfort. Pendant toute cette période allemande, il fut nommé « Bezirk Oberelsass » (district de Haute-Alsace).

En 1919, il redeviendra français (traité de Versailles).

1873

F - Patrice de Mac Mahon (Président)

1877

Louis WICKY  (Maire)

1879

F - Jules Grevy (Président)

1887

F - Sadi Carnot (Président)

1894

F - Casimir Perier (Président)

1895

F - Félix FAURE (Président) 

1896

Antoine Wicky (Maire)

1902

 

1905

261 habitants

1912

Bernard Menny  (Maire) Début de la construction du chemin de fer, ligne St-Louis/Waldighoffen. La gare déservait aussi la commune de Ranspach-le-bas

1914

Joseph Schicklin  (Maire) Circulation du premier train. 1Ère guerre mondiale le village accueille les réfugiés de Walheim et Bettendorf 



En 1919, le Haut-Rhin  redevint français (traité de Versailles).


 

1929

Début de l'éclairage électrique dans le village

1936

238 habitants

1939/40

Evacuation de la population dans les Landes à Lubbon.

1941

Maire : Louis Stoessel

1944

Libération de la commune le 9 novembre 1944

1945

Maire : Joseph Schweitzer fils

1951

Instituteur : Alphonse HUSSHERR

1952

Suppression de la ligne de chemin de fer

1953

Maire : Xavier Stoessel

1959

Maire : Joseph Schoeffel

1966

L'adduction d'eau est réalisée depuis le 1er août Construction du 1er lotissement, rue des accacias.

1971

Frédéric Striby    (Maire) Ramassage des ordures ménagères.

1972

Création du corps de Sapeurs Pompiers. Construction de la nouvelle Mairie, école maternelle, dépôt de pompes et logement de service.

1974

Inauguration de la rue de Lubbon-Landes, anciennement rue des prés 

1975

Le cadastre est refait - Installation d'une école primaire, rue de Blotzheim (2 classes) en préfabriqués, près de l'actuel local "basket" - Achèvement du lotissement rue des frênes

1978

Rénovation de l'église.

1980

Réalisation de la 1ère tranche d'assainissement. 

1983

Construction du complexe école primaire, salle des fêtes et logements rue de Blotzheim (Ancienne gare)

1984

Rénovation de l'ancien bâtiment de l'école rue de la République.

1986

Restauration du pont rue de la Halle.

1988

Début de construction du lotissement Obere Matten

1990

627 habitants Départ du Père Schnabel

1991

Construction de l'atelier communal rue des Merles. Mr Striby est élu Conseiller général du Canton de Huningue.

1992

Innauguration du nouveau véhicule de première intervention du Corps local des Sapeurs Pompiers.

1994

Construction du lotissement "rue des Lilas"

1997

Rénovation du clocher et installation de 2 nouvelles cloches.

 

 

  

Événements (Pays - Région - village)